WEEK-END À SAINT-JACQUES-DE-COMPOSTELLE

Week-end à Saint-Jacques-de-Compostelle

Table des matières

15 CHOSES À FAIRE LE WEEK-END À SAINT-JACQUES-DE-COMPOSTELLE

Saint-Jacques-de-Compostelle est probablement le premier endroit qui vous vient à l’esprit lorsque vous pensez aux choses à voir en Galice. Mais savez-vous vraiment ce que cette ville peut vous offrir ? Pour tous, c’est le but du célèbre Chemin de Compostelle où se rassemblent des pèlerins du monde entier.

Cependant, Saint-Jacques-de-Compostelle est bien plus que cela ! Elle n’interesse pas que les croyants. Ce n’est pas pour rien qu’elle est considérée comme l’une des destinations touristiques incontournables de La Corogne. La ville impressionne chaque visiteur et fait en sorte que, lorsqu’ils partent, ils désirent tout de suite revenir.

Maintenant, nous vous expliquons pourquoi vous devez ajouter Saint-Jacques-de-Compostelle à votre liste de villes à visiter.

FAITS ET UN PEU D’HISTOIRE...

Saint-Jacques-de-Compostelle est la capitale de la Galice, située à La Corogne (une des provinces de Galice). C’est une ville moyenne, avec moins de 100 000 habitants (un tiers d’entre eux sont des étudiants). L’ambiance de la ville est formée par la vie universitaire et la présence des pèlerins qui la visitent tout au long de l’année.

L’histoire de Saint-Jacques-de-Compostelle remonte à la préhistoire quand les Celtes y ont fondé leurs villages. Le territoire est ensuite occupé successivement par les Romains, les Souabes, les Wisigoths et les Maures. Cependant, la ville prend de l’importance au IXe siècle quand on y trouva les restes supposés de l’apôtre Jacques. Depuis, Santiago est devenu la troisième destination de pèlerinage la plus importante du monde.

QUE VOIR ET QUE FAIRE LE WEEK-END À SAINT-JACQUES-DE-COMPOSTELLE ?

Saint-Jacques-de-Compostelle est l’une de ces charmantes villes galiciennes où chaque recoin vous enchantera. Il est donc difficile d’identifier les sites les plus remarquables. Cependant, nous avons de bonnes nouvelles pour vous : puisque Santiago est assez petite comme ville, vous pourrez contempler tous ses charmes, même si vous n’avez pas beaucoup de temps.

Alors ne paniquez pas avec le nombre d’emplacements que nous vous recommandons ! Elles sont très proches les unes des autres, en plein cœur de la belle Galice. Nous vous les présentons en trois catégories qui reflètent trois raisons de visiter Saint-Jacques-de-Compostelle : son architecture, son art et sa nature.

Les week-end à Santiago

ARCHITECTURE

La cathédrale de Saint-Jacques

L’église impressionnante, dont la construction a commencé au XIe siècle et a duré des siècles. La cathédrale est un lieu incontournable à voir en Galice pour chaque touriste. Elle est particulièrement importante pour les pèlerins qui la considèrent comme le symbole de la fin du chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle. En visitant la cathédrale, montez sur ses toits pour admirer la vue imprenable sur la ville.

Plaza de Quintana

Juste à côté de la cathédrale, avec la Tour da Berenguela (la tour d’horloge), connue dans toutes les provinces de Galice.

Plaza del Obradoiro

De là, vous pourrez contempler la façade d’Obradoiro : la façade baroque de la cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle, construite au XVIIe siècle.

Mercado de Abastos

Les marchés sont quelque chose à voir en Galice. Toute l’Espagne a des marchés intéressants, mais ceux de La Corogne, avec la délicieuse cuisine galicienne, ses produits frais… Sont à ne pas manquer pendant vos vacances en Galice.

Auberge des Rois Catholiques

Probablement l’une des plus anciennes auberges du monde, construite au XVe siècle par ordre des Rois Catholiques pour accueillir les pèlerins qui faisaient l’un des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle.

Monastère de San Martin Pinario

Situé dans le magnifique vieux Santiago, le monastère est le deuxième plus grand établissement religieux en Espagne. Certainement quelque chose à voir en Galice.

Couvent de San Francisco de Santiago

Un autre bâtiment religieux dans le centre de Saint-Jacques-de-Compostelle. Sa renommée est due à la légende, selon laquelle le couvent a été construit à l’ordre de Saint François d’Assise lui-même.

Rúa do Franco

La rue du centre historique connue pour ses bars et restaurants. Dans la Rúa do Franco, vous sentirez l’ambiance étudiante animée de Saint-Jacques-de-Compostelle. Les étudiants y organisent leur itinéraire Paris-Dakar qui consiste à prendre une bière ainsi que des tapas dans chacun de ces bars.

ARTS ET MUSÉES

Cité de la Culture de Galice

La construction moderne située sur le mont Gaias, conçue par Peter Eisenmann. Pour le moment, elle est composé de quatre bâtiments qui reflètent l’architecture contemporaine de Santiago.

Musée du peuple galicien

Vous y découvrirez l’histoire du peuple galicien et ses traditions. Au Musée do Pobo Galego (situé à seulement 1 minute de l’agence Galicia Travels), vous trouverez également le célèbre triple escalier hélicoïdal, incontournable.

Centre Galego de Arte Contemporáneo

Lieu qui abrite des œuvres d’art contemporain d’auteurs de renommée mondiale. Le bâtiment conçu par Álvaro Siza attire également l’attention.

NATURE

Le Parc d’Alameda

La nature est ce qui vous fait ressentir la Galice : la fraîcheur et la beauté de ses forêts sont présentes dans chacunes des provinces de la Galice. Et à Santiago, vous n’en manquerez pas non plus. Le parc d’Alameda est un immense espace vert en plein centre, avec des vues spectaculaires sur la cathédrale et la sculpture intrigante de Las Maria de Santiago (deux sœurs qui y vivaient dans les années soixante).

Parc de Bonaval

Plus petit, mais tout aussi charmant, le parc de Bonaval est un endroit idéal pour se reposer et grignoter pendant la visite de Saint-Jacques-de-Compostelle.

Monte Pedroso

Une montagne en dehors de Santiago, avec une vue magnifique sur la ville.

Monte de Gozo

Une autre petite montagne avec vue sur Saint-Jacques-de-Compostelle. Monte de Gozo est un lieu très important pour les pèlerins, car c’est de là qu’ils voient pour la première fois la cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle. C’est pourquoi on y trouve une statue de deux pèlerins.